Se soumettre ou fuir: Le nouveau rapport d’Amnesty International sur le Burundi.

Ce rapport souligne l’insécurité persistante et grandissante au Burundi, caractérisé comme toujours par la répression: enlèvements, exactions extrajudiciaires, viols, tortures. Sous la terreur des imbonerakure, des services de renseignements et de la police en tout impunité sur ordre des hommes à la solde de Nkurunziza, les populations ne doivent leur survie qu’à l’exil.

Pour lire le rapport, cliquer ici.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *